Web-Development.fr

Development Web et System

Accueil » Liens physiques et symboliques

Liens physiques et symboliques

Les liens physique et symbolique nous permettent d’avoir plusieurs accès a différents endroit pointent sur les mêmes données.
Nous allons voir ici comment faire des HardLink et SymLink pour des fichiers ou dossiers.

Lien vers un fichier

Nous allons simplement crée un lien physique ou « hardlink » entre deux fichiers.

Création: ln Source Destination

Ou un lien symbolique (« symlink »)

Création: ln -s Source Destination

Les « fichier1 » et « fichier2 » sont deux fichiers distinct mais l’écriture dans l’un provoquera immédiatement la même chose dans l’autre car les données ne sont réellement écrite que une seule fois dans le disque.

Les données reste dans le disque, que l’on supprime l’un ou l’autre des fichiers, tant qu’il en reste au minimum un.

Pour reconnaître un lien physique entre deux fichiers, nous pouvons utiliser la commande ls avec l’option -i qui vas nous afficher le numéro de l’i-noeud, qui pour faire simple représente le numéro attribuer au fichier dans le disque.

On voit ici que « fichier1 » et « fichier2 » ont le même numéro d’index: « 1572912 »
Tant que un fichier a un lien physique vers ce numéro d’index, les données dans le disque reste accessible. Le « fichier3 » n’a pas le même numéro d’index car c’est un lien symbolique que ne point que vers « fichier2 » en non vers le numéro d’index!
Si le « fichier2 » est supprimer, le lien du « fichier3 » est alors cassé.

! La création d’un « hardlink » n’est pas possible pour un dossier !

Lien vers un répertoires

Un lien symbolique ou tout simplement un « raccourci » entre un dossier et un autre dossier.

Plus connue sous le nom de « symlink » ce crée comme ceci :

Création : ln -s Source Destination

Le « dossier2 » est maintenant un lien vers le « dossier1 ».

Vous pouvez appelez l’un ou l’autre des dossiers indifféremment, le contenue sera toujours le même.

Attention!!!

L’effacement du « dossier1 » vas cassé le lien précédemment créé ainsi que supprimé tout les fichiers qui auront été crée dans « dossier1 » ou « dossier2 ». Le « dossier2 » sera toujours visible mais inaccessible car sont links est tout simplement cassé!

Cas d’utilisation

L’utilisation des hardlink et symlink ne se limitera que a votre imaginations! 🙂
Voici un exemple ou je les utilises pour mon cluster de serveurs qui partage un espace de stockage répliquer. Certain fichier de configuration sont identique sur tous les serveurs du cluster. Au lieu de modifier chaque fichiers sur tout les serveurs, il sont stocker dans un répertoire répliquer, puis j’utilise des liens pour que chaque programme retrouve son fichier facilement.

Exemple ici pour le dossier « sites-available » d’apache, une modification est tout les serveur utilise les mêmes fichiers de configuration:

Nom de l’auteur/autrice

Nom : Fred

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.